Lexique

Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Terme Définition
Salorge (n..f.)

Remplace maintenant le terme traditionnel de « magasin » à sel : bâtiment en bois ou en pierre qui sert au stockage du sel.

Saumure (n.f.)

Solution saturée en sel. La mer contient environ 35g de sel par litre, une saumure 250 à 260g/l suivant les conditions de température.

Saunier (n.m.)

Sur le bassin Guérandais, personne chargée du transport et de la commercialisation du sel (les faux sauniers). On nomme ainsi les récoltants sur l’Ile de Ré et de Noirmoutier

Sel gemme

Sel issu des mines de sel au moyen de la technique minière.

Sel igné

Sel obtenu par évaporation artificielle au moyen de la technique ignigène

Technique agricole

Technique d’obtention du sel par évaporation naturelle de l’eau de mer.

Technique ignigène

Technique d’obtention du sel par évaporation artificielle d’eau salée concentrée.

Traict (n.m.)

Vaste lagune recouverte par la mer au gré des marées, d'où provient l'eau de mer qui sera acheminée par gravité dans les salines.

Trémet (n.m.)

Place aménagée sur les talus de la saline pour y stocker le sel après récolte.

Vasière (n.f.)

Réserve d’eau assurant l’alimentation de la saline entre deux marées (15 jours), c’est la plus grande pièce de la saline, plate sur la plus grande partie de sa surface et pourvue d’un creux le long de sa périphérie (rai) pour assurer son nettoyage. Sa surface peut être variable, mais représente environ 40% de la surface de la saline.

Œillet (n.m.)

Terme utilisé avec les personnes extérieures au milieu, remplace le mot « marais » utilisé par les paludiers : c’est le dernier bassin d’où l’eau ne sort pas, et qui sert à la récolte. De forme rectangulaire de 7m par 10m, ils sont à dimension humaine pour permettre la récolte, à la main, d’une cinquantaine de kilos de sel cristallisé dans la journée. Leur nombre varie avec la surface de la saline, mais représente environ 10%. Ils font l’objet du plus grand soin dans leur préparation. Le milieu doit être très plat tandis que le pourtour est plus creux de 1 à 2 cm sur 1.5 m, pour assurer le volume d’eau nécessaire à la récolte.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. We use cookies to offer an improved online experience and offer you content and services adapted to your interests. By using our website, you are giving your consent to our cookies. Pour en savoir plus / To find out more about the cookies Mentions légales / Privacy Policy.

J'accepte les cookies pour ce site internet / I accept cookies from this site